Histoire de la radio en France et en Europe

Histoire de la radio en France et en Europe

La radio constitue un moyen de communication majeur pour l'humanité. Malgré le fait que de nombreux progrès techniques peuvent le remplacer de nos jours, la radio est encore très appréciée chez les fidèles utilisateurs. Comme tout autres progrès dans le domaine de la technologie, la radio a également sa propre histoire. En voici un petit résumé.

Les débuts de la radio en France

La toute première radio a été inspirée de la télégraphie sans fil. En 1898, Eugène Ducretet a fait une démonstration publique d'une transmission à travers la télégraphie sans fil. Après cette démonstration, une nouvelle avancée a été inventée. Il s'agit de la téléphonie sans fil. En ces temps, la tour Eiffel devait être détruite. Toutefois, son créateur Gustave Eiffel propose les vertus de la tour à l'inventeur de la télégraphie sans fil Gustave Ferrié. La tour Eiffel a donc contribué à la création de la radio.

Gustave Ferrié utilisait six différents fils qui partaient tous du même point de départ soit la tour Eiffel. La radio fonctionna alors et il essayait de convaincre l'armée de l'utilité de la radio. En effet, la radio était juste à cette époque utilisée dans le but de partager des informations entre soldats ou entre marins. Elle a également servi dans les colonies mais restait tout de même un outil strictement réservé aux marins et à certains soldats.

La radio avant et durant la guerre

Après la fin de la première guerre mondiale, l'Etat décida de laisser développer des radios privées tout en gardant la radio nationale. Ceci constitue le début de l'histoire de la radiophonie en France. La première émission radiophonique a été diffusée par la radio Tour Eiffel. La première radio privée a été créée en 1922 sous le nom de Radiola. En 1939, il existe déjà quatre radios majeures en France.

Durant la période de la guerre, la plupart des radios a été mobilisée pour transmettre des informations importantes. Le thème le plus abordé à cette époque est l'invasion allemande de plus en plus menaçante. Toutefois, les radios ont cessé brusquement d'en parler et celles qui subsistaient encore étaient fortement contrôlées. La principale radio collaboratrice de l'époque était la Radio Paris. L'Allemagne et Londres avaient également la RMC et la radio Londres.

Les autre types de radios en France

Dès la fin de la guerre en 1945, une ordonnance a autorisé le monopole des stations de radios en France. Toutes les infrastructures ont été détruites par la guerre. Grâce à un émetteur radio laissé par les Etats-Unis après la guerre, la France a créé une nouvelle radio sous le nom de Paris Inter. En outre, 1963 était une année importante pour la radio en France. En effet, la RTF s'installe à la maison de Radio France. Puis, de nombreux autres radios ont vu le jour.

Néanmoins, malgré le monopole des radios en France, d'autres radios étrangers ont réussi à émettre dans le pays si l'on ne cite que la radio espagnole ou encore La RMC. Elles étaient nommées radios périphériques. Leur stratégie était de placer leurs émetteurs en dehors du territoire français. Il existait également des radios pirates en France. Enfin, le monopole des radios a pris fin en 1981.